Vie localeLa mairieTourisme/EnvironnementEntreprendre


Lorient Agglomération
Météo du jour
Horaires marées
Tourisme Lorient
Tourisme Morbihan
Covoiturage
SPA INZINZAC



Riantec > La mairie > Les voeux du maire

 

M. le Député,
Mesdames et Messieurs les Conseillers régionaux et départementaux,
Monsieur le Président de Lorient Agglomération,
Monsieur le Président de l’association des Maires du Morbihan,
Mesdames et messieurs les maires et élus locaux, régionaux et départementaux,
Monsieur l’inspecteur d’académie nationale,
Mesdames et messieurs les représentants des forces armées, de la Gendarmerie du SDIS et de la SNSM,
Mesdames et messieurs les responsables des établissements scolaires,
Monsieur le Recteur,
Mesdames et messieurs les présidents et représentants d'associations locales et de clubs sportifs,
Mesdames et messieurs les représentants du monde institutionnel, social et économique,
Mesdames, Messieurs,

Avant de vous présenter mes vœux, je voudrais rendre hommage à Madame Dominique LE BOUTER, qui nous a quittés en 2016. Elle nous avait rejoints en 2014, et s’était rapidement intégrée à l’équipe et totalement investie dans sa tâche : mettre en place l’Agenda 21. Nous garderons le souvenir d’une personnalité dynamique et chaleureuse.

Mesdames Messieurs, c’est avec un grand plaisir que nous vous accueillons pour cette traditionnelle cérémonie des vœux et vous remercions d’avoir, comme les années précédentes, répondu aussi nombreux à cette invitation.

L’an passé, j’ai commencé mon discours en évoquant les attentats survenus dans notre pays. Malheureusement, cette année encore, je ne peux manquer de mentionner les attentats perpétrés en France et dans le monde. Je tiens à exprimer toute notre solidarité avec les victimes et leurs proches, avec ceux qui ont survécu mais restent marqués à jamais. Nous ne pouvons faire abstraction de ce contexte international sombre, mais il ne doit pas nous empêcher de poursuivre notre action.

Je commencerai par une désagréable nouvelle : notre PLU (Plan local d’urbanisme) a été annulé, pour un vice de forme, par un jugement de la Cour d’appel de Nantes en date du 2 novembre 2016. La commune avait mis douze ans à le réaliser (de 2000 à 2012). Nous repartons donc sur l’élaboration d’un nouveau PLU, sur les bases du POS (Plan d’occupation des sols) de 1996. Nous intégrerons donc dans ce nouveau PLU les nouvelles lois relatives à l’urbanisme depuis 2012 (les lois Littoral et ALUR), le PLH et bien sûr le SCOT du Pays de Lorient…). Bref, cela prendra au mieux deux ans ! Tout cela est bien regrettable. En attendant, nous allons procéder dans un premier temps à des modifications du POS qui nous permettra de mener à bien les projets engagés.

En matière de travaux :

Au cours de l’année 2016, notre commune a bénéficié d’un certain nombre de travaux (l’adjoint aux Finances a cassé sa tirelire) :
— Des travaux de réfection ont été effectués, pendant l’été 2016, dans les écoles Paul-Émile Victor et de la Petite Mer. D’autres travaux (couverture et bardage) sont à venir.
— Des travaux de voirie :Rue du Lavoir avec une réfection de la chaussée avec pose d’un tapis d’enrobé.
   - Rue du Riant : reprise des accotements et de l’enrobé de la partie la plus endommagée, à savoir de la rue de la Fontaine au rond-point de Kerberenne.
   - Route de Port-Louis : pose d’un tapis d’enrobé.
   - Route de la Croizetière : réfection d’une partie de la chaussée et pose d’un tapis d’enrobé ; ces travaux seront terminés fin janvier.
— En raison des procédures d’acquisitions du foncier, le projet de la voie verte de l’hôpital au rond-point de Kersabiec, a pris un peu de retard mais il sera mené à son terme.
— Le camping municipal a été fermé le 1er janvier 2016. À sa place a été créée une aire de camping-cars, opérationnelle depuis le 5 août 2016. La fréquentation a été très correcte depuis son ouverture.
— Une signalétique plus cohérente et plus lisible pour les commerces, entreprises et bâtiments publics sera installée avant l’été 2017.
—  L’agglomération a procédé également en 2016 au remplacement des canalisations d’eau potable sur une partie de rue Léon Breurec et d’eaux usées rue de la Madeleine. En 2017 il procédera aux remplacements des canalisations d’eau usée de la grande rue. Ces travaux devront se faire l’été en raison de la nappe phréatique qui doit être au point le plus bas pour permettre l’intervention.
— L’aménageur de Kerostin, a réalisé un rond-point de façon à fluidifier la circulation et à sécuriser l’accès aux bâtiments.

En matière de logements

— L’aménagement de la zone de la Pradène se poursuit. 45 logements ont été attribués en commission avec Lorient Habitat à la fin de l’été. Ils sont tous occupés.
— Cette année, la résidence intergénérationnelle accueillera ses premiers occupants. Suivront les 16 pavillons en cours de construction sous la maîtrise d’œuvre de Lorient Habitat.
— Un lotissement sera réalisé sur le terrain communal de Kerberenne : il comprendra une cinquantaine de lots. Une entité foncière est réservée pour les logements aidés qui seront réalisés par Bretagne Sud Habitat.

En matière de développement durable

— L’élaboration de l’« Agenda 21 » communal se poursuit. Afin de présenter et d’échanger avec la population sur les résultats du diagnostic de la commune, une réunion publique est organisée ce jeudi 19 à 18 h.
— Trois ateliers de concertation avec la population sont programmés dans ce premier trimestre afin de recueillir les avis et propositions d’actions. Dans cette démarche, la commune bénéficie du soutien de Lorient Agglomération.

En matière culturelle, patriotique et historique

— L’année culturelle à Riantec a été encore très riche dans le domaine des expositions et particulièrement des animations pour rassembler les familles, telles que les « Mercredis sans chichi » ou « Noël au balcon », qui ont connu une réelle augmentation de fréquentation.
— 2016 a été marqué particulièrement par le renforcement de la labellisation « Village en Poésie » autour de nombreuses animations inscrites tous les mois. Elles ont fédéré les énergies et permis de tisser des liens entre les habitants, les services et les écoles de la commune.
— En 2017 la salle d’exposition de L’Espace Culturel du Château de Kerdurand s’oriente vers des propositions en résonnance avec des projets de territoire, pour accueillir un public le plus diversifié possible, mais aussi en faveur des scolaires. Un partenariat avec l’espace culturel et la « Galerie d’art à vocation pédagogique » du collège de Kerdurand se dessine.
— Les partenariats perdurent autour des festivals du pays de Lorient, comme les Deizioù, le Festival pêcheurs du monde… et, bien entendu, ceux déjà existants avec les communes voisines de Locmiquélic, Port-Louis et Gâvres pour que l’intercommunalité culturelle de la Rive gauche continue de se renforcer. Le travail en cours qui nous tient à cœur est la mise en réseau de nos médiathèques et bibliothèques.
— En 2014, a débuté le cycle des commémorations nationales et internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale.
En 2016, à Riantec, sous l’impulsion du Comité d’histoire (merci à eux), une exposition s’est tenue à la bibliothèque sur le thème des « correspondances de guerre ». Le 11 Novembre a eu lieu la commémoration de l’Armistice de 1918 : j’ai eu le plaisir de constater qu’un grand nombre de Riantécois s’était déplacé pour y assister, et parmi eux, beaucoup d’enfants, et avec une participation importante des écoles (je tiens à en remercier les enseignants).
La municipalité a prévu d’organiser une exposition commémorative, chaque année sur un thème différent, jusqu’en 2018. Cette année, sera évoqué le thème « des chants dans la Grande Guerre ».

En matière scolaire

— Les effectifs des différents établissements sont globalement stables, voire à la hausse, à l’exception d’une baisse à l’école maternelle de la Petite Mer.
— Quant au collège, il accueille près de 600 élèves. Le département continue d’y mener d’importants travaux d’extension et d’amélioration.
— Comme annoncé lors des derniers vœux, la municipalité a équipé l’école publique Paul-Émile Victor de deux nouveaux vidéoprojecteurs et tableaux interactifs.
— Point important qui va susciter des changements : le restaurant scolaire.
Celui-ci se prépare à la modification du mode de production en renonçant à la fourniture des repas en liaison froide pour récréer une cuisine permettant de préparer la totalité des repas servis en régie municipale à compter du 1er janvier 2018.
Ce projet vise plusieurs objectifs :
   - offrir des repas de qualité nutritionnelle et gustative aux enfants ;
   - promouvoir une cuisine autour de produits de qualité, locaux et de saison, en privilégiant les produits issus de l’agriculture raisonnée ou bio et les circuits courts ;
   - limiter le gaspillage alimentaire.

L’Enfance-jeunesse

— L’Espace Jeunes, a accueilli, en 2016, près de 250 jeunes, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2015. Parmi les nouvelles actions : la création de deux « Junior associations » et l’ouverture d’un espace convivial intergénérationnel.
— Au début de l’année 2016, un nouveau service s’est mis en place : « La Parenthèse ». Il vise à proposer aux habitants des services, de l’information, des activités dans les domaines de l’action sociale, de l’enfance, de la vie quotidienne et de l’action culturelle et créative. Ces actions rencontrent un grand succès et répondent aux attentes des habitants.

En matière d’emploi et de services au public

— L’Espace Ressources Emploi Formation a connu en 2016 une augmentation des accompagnements de demandeurs d’emploi de près 5 % avec 470 usagers de plus de 26 ans. La Mission Locale Réseaux pour l’emploi, elle, a assuré le suivi de 171 jeunes demeurant sur les 4 communes de Gâvres, Locmiquélic, Port-Louis et Riantec.
— Notre implication dans les politiques publiques de lutte contre le chômage s’est encore renforcée en fin d’année avec l’obtention par l’EREF de sa labellisation en Maison de service au public (MSAP), portée par la Préfecture et nos 4 communes. Nous allons, en outre, signer une convention de Service Public Régional de l’Orientation avec la Région. Ces dispositifs permettront d’étoffer les services rendus à nos habitants.
— Je tiens à remercier très sincèrement nos partenaires – Lorient Agglomération, la Direccte, Pôle emploi, la Mission locale, la Région et le Département, les centres de formation, les entreprises locales, et j’en oublie… qui accompagne nos travaux.
— Nous pouvons également cette année nous féliciter de l’installation sur notre commune de nouvelles entreprises et travailleurs indépendants : quatre artisans des métiers du bâtiment, quatre autoentrepreneurs pour des services de proximité et de sécurité, quatre professions libérales dans le domaine de la santé et une société d’agence immobilière.
— Après 9 semaines de travaux ayant nécessité la fermeture de la poste, si extérieurement rien n’a changé, les Riantécois ont pu découvrir en décembre dernier un agencement de dernière génération conçu pour répondre aux attentes des clients en matière d’accessibilité, d’accueil, d’efficacité du service et de qualité de conseil.

Quelques chiffres représentatifs de la commune

— Riantec compte, depuis le premier janvier, 5 438 habitants (chiffre de l’INSEE au premier janvier 2017). Nous avons eu la joie de compter 43 naissances (chiffre identique à celui de 2015), 14 mariages, mais malheureusement 80 décès.
— En matière d’urbanisme, je ne reviendrai pas sur le début de mon discours concernant le PLU. L’année 2016 a été aussi riche que 2015, 65 permis de construire et 31 permis modificatifs ont été délivrés. Ont été traités : 171 dossiers de déclaration préalable, 17 divisions parcellaires, 112 déclarations d’intention d’aliéner qui représentent 41 ventes de terrains et 76 ventes de maisons.

Pour conclure

— Avant de passer aux remerciements, je voudrais évoquer trois points :
   - Le premier concerne la Maison de l’île Kerner : sa gestion est actuellement confiée à la SELLOR, via une délégation de service public, qui se termine en décembre 2017. Lors du conseil communautaire du 13 décembre 2016, nous avons décidé d’adopter un nouveau mode de gestion, à savoir une cogestion de cet établissement par les communes de Gâvres, Port-Louis et Locmiquélic (voire d’autres communes concernées) et des associations environnementales. Nous en sommes au stade de l’étude de la faisabilité juridique et technique menée par les services de l’agglomération. L’objectif est de valoriser cet équipement et d’en faire un lieu d’attractivité touristique assurant la promotion de la Petite Mer, tout en maintenant la fréquentation des établissements scolaires grâce à un projet pédagogique solide. Nous avons confiance dans le soutien de l’agglomération pour y parvenir.
   - Le second point concerne l’installation d’une nouvelle gendarmerie : le site de Port-Louis n’étant plus fonctionnel et les logements un peu « vieillots », il est projeté avec le Groupement de gendarmerie départemental du Morbihan et bien évidemment en concertation avec le maire de Port-Louis, que cette nouvelle gendarmerie serait implantée sur notre commune, à Kervihan (à proximité de l‘Intermarché). Ce projet comportera deux tranches : l’une pour une caserne et des logements individuels pour les gendarmes et l’autre pour des logements tout public. Ce dossier, actuellement en étude, est porté par le bailleur social Bretagne Sud Habitat.
   - Le projet de transfert de l’Hôpital de Port-Louis sur Riantec, lui, est entré dans sa phase
concrète : l’architecte a été désigné en décembre dernier ; d’ailleurs, vous pourrez voir derrière moi les panneaux présentant le projet architectural. Le représentant du cabinet d’architecture (la société AIA Associés de Larmor-Plage) étant parmi nous, pourra répondre à toutes vos questions. Cette nouvelle structure améliorera de manière significative le confort des patients et des résidents : ainsi, toutes les chambres seront individuelles et des espaces communs seront aménagés pour recevoir les familles. Elle améliorera également les conditions de travail des équipes soignantes. L’ouverture en est toujours prévue pour la fin 2020 début 2021. Un aménagement routier sera réalisé au nord, afin de desservir en toute sécurité, l’établissement et qui du même coup sécurisera la route Ferdinand Thomas (vous pourrez apercevoir l’aménagement sur les esquisses).
— Je remercierai les associations et leurs bénévoles particulièrement actifs à Riantec : associations culturelles, éducatives, patriotiques, sociales, sportives et de loisirs. Je n’oublierai ni le Comité des fêtes et d’animation de Riantec, ni l’Office Intercommunale des sports. La majorité de ces associations fonctionnent grâce à l'énergie de leurs bénévoles. On ne peut que les remercier pour leur engagement et dévouement.
— Merci aux enseignants et au personnel des écoles, qui préparent l’avenir de nos jeunes, et je sais que cela exige un investissement total de leur part : merci pour ce qu’ils font.
Merci à tous ceux qui, au niveau de l’État, des administrations, du conseil régional ou du conseil départemental, de la CAF, de Lorient agglomération, portent nos dossiers, pour les instruire, mais aussi pour les financer.
— Merci à tous les acteurs et partenaires économiques (artisans, commerçants, entreprises, professions libérales…) pour l’énergie déployée dans le développement de leurs activités.
— Merci au Réseau santé, qui, par la qualité de ses prestations, permet à nos aînés de rester à domicile dans les meilleures conditions possibles. Merci également aux aides à domicile, service qui emploie plus d’une centaine d’agents et opère sur les 9 neufs communes de l’ex-canton.
— Un merci à tous les services qui assurent avec efficacité notre sécurité au quotidien et qui, parfois, malheureusement, le paient de leur vie :
   - la Défense ;
   - la Gendarmerie et le Service départemental d’incendie et de secours avec qui nous avons des contacts de proximité ;
   - et tous ceux qui, en mer, sur terre et dans les airs participent aux opérations de secours.
— Enfin un merci, tout particulier, aux agents communaux (personnels de la commune et du CCAS).
— J’en profite, bien entendu, pour remercier ceux qui ont contribué à l’organisation de cette soirée, sans oublier les bénévoles de la Croix-Rouge qui tiennent le vestiaire.
Au passage, je les remercie pour la manifestation intergénérationnelle organisée au mois de janvier 2016.
— Je remercie également l’ensemble du conseil municipal qui participe activement à la gestion de la commune : qu’il en soit très sincèrement remercié.
— Et pour finir, je vous souhaite mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et d’épanouissement pour l’année 2017, que celle-ci soit sereine.
— Je vous invite maintenant à partager le traditionnel verre de l’amitié, et n’oubliez pas de déguster nos délicieuses huîtres de Sainte-Hélène.
— Je vous remercie de votre attention et, encore meilleurs vœux à tous ! Blead mat !

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 Ok
Recherche avancée






Vie associative
Conseils municipaux
Coordonnées des services
Aide aux démarches
Les diaporamas